Ama Dablam

EXPÉDITION AMA DABLAM (6814 m) automne 2021
 

lundi 31 octobre, nous sommes au camp 3, vers 6300m.
Je partage la tente qui nous sert d'abri avec Yves et Raymond. On rigole bien, la soupe passe bien, on écoute de la musique, bref, tous les indicateurs sont au beau fixe: le sommet est proche, accessible.
Je sais, au travers des sourires d'Agnès et d'Elsa qu'elles aussi ressentent cette excitation si particulière du jour d'avant. Le vent claque sur nos toiles et je propose à Lhakpa de décaler le départ.
Nous partons au petit jour et les premiers rayons du soleil nous réconcilient avec la montagne
La pente est raide mais nous progressons régulièrement. Après 5 heures d'effort, nous atteignons le sommet...enfin, presque : je m'arrête quelques mètres avant, sous une corniche imposante. Je pose mon sac. Tous mes compagnons de cordée sont là-haut, en train de se congratuler. Je reste seul. Je crois qu'un sourire permanent s'affiche sur mon
visage; il ne me quittera plus pendant quelque heures. Je prends le temps de boire, d';enlever mon casque, de faire une photo...d'inspirer profondément...je me sens bien, si bien! C'est cool! Ca change des sommets dans le mauvais temps alors, je savoure l'instant, comme pour l'étirer. Il faut que je rejoigne le groupe et les féliciter... je sais que je
suis ému... je sais que je suis vivant.
C’était au retour de l’ascension de l’AMA DABLAM, au Népal, que j’ai écrit ces quelques lignes. Ce fut un moment fort sur le plan humain et sportif. Cela faisait 5 ans que je passais au pied…sans trop oser m’imaginer au sommet. Puis, le projet est venu à moi grâce à la demande d’un client…qui a constitué un petit groupe motivé…J’avoue que j’y retournerai bien…

Sans être extrême, cette ascension nécessite une vraie expérience de l’altitude et une excellente forme physique. Des connaissances en alpinisme sont requises car la partie sommitale, même équipée de cordes fixes, requiert des bases solides en cramponnage.
Je vous propose de partager cette expédition en tout petit groupe restreint (4 personnes, 1 guide SHERPA et moi même). Nous serons assistés par une équipe locale qui nous aidera lors des portages vers les camps 1 et 2.
Nous gravirons un premier sommet de plus de 6000 m en acclimatation : le LOBUCHE PEAK.

Restons en contact

Philippe Barthez 

Guide de haute montagne UIAGM

France +33 680 62 44 72

© 2020 Philippe Barthez. All Rights Reserved

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now